bio longue

Les débuts

Jacques di Costanzo débute la musique à 7 ans lorsqu’il commence à étudier le piano au conservatoire à Paris.
A l'âge de 12 ans, il intègre la classe de percussions et découvre le vibraphone.
Adolescent, il se concentre sur le jazz qu’il étudie notamment avec David Patrois.
En 1999, il entre à l’IACP (Institut of Art Culture & Perception) avec Lionel Belmondo. C’est à cette époque qu’il rencontre son acolyte saxophoniste, Adrian Chaillou.

Un jeune musicien à Paris

Il décroche de nombreux diplômes : Maîtrise de musicologie spécialisée en jazz, Certificat de fin d'études de l’IACP et Diplôme d'Etat de professeur de jazz en conservatoire.
Il intègre également le conservatoire du 9ème où il étudie l’arrangement avec Pierre Bertrand, l’ear training avec Pierre Carrié et le vibraphone avec Philippe Macé.
Parallèlement, il se produit avec de nombreux groupes y compris sa propre formation, le “Di Costanzo Sextet” avec qui il fréquente les clubs de jazz parisiens (Sunset, Petit journal Montparnasse, …) et les festivals (Jazz à Vannes, Jazz à Cervione, …).
Il gagne également des tremplins et assure les premières parties d’artistes de renom tels Stefano di Battista, David Lynx ou Tania Maria.

Les voyages

En 2007, il décide de partir découvrir le monde avec son ami Adrian Chaillou.
Après huit mois de voyage en Europe ils décident d’aller à Cuba où ils prennent des cours de percussions. Un récit de ces voyages rédigé par les deux compères est disponible sur ondaroad.over-blog.com.
En 2008 les Onda Road arrivent au Mexique. Ils s’installent d’abord un an à Tulum, un petit village de la côte caribéenne où ils participent à plusieurs projets musicaux dont La Femi (Funk/Reggae/Hip-hop), groupe avec lequel ils montent à Mexico city pour enregistrer un disque et jouer. 
Pendant 6 ans, Jacques vit à Mexico City et se produit dans toute la république mexicaine avec différentes formations. Onda Road bien sûr dont il est co-leader, mais également en tant que sideman dans diverses formations de jazz ainsi que dans d'autres styles de musique (Salsa, Cumbia, Latin jazz, Pop, Soul, Funk,...).
Le Mexique lui donne l'occasion de jouer avec des artistes de renom tels qu'Arturo Sandoval ou Natalia Lafourcade ainsi qu'avec la crème des jazzmen Mexicain.
En 2012 il voyage et se produit à New York pendant 3 mois ainsi qu'au Quebec. En 2013 il représente la France à l'occasion du festival Eurojazz à Mexico aux côtés de Stéphane Tsapis et d'Onda Road. 

Retour au bercail

A la fin de l'été 2014 Jacques rentre en France.  Il continue à se produire avec Onda Road quartet ou duo et fonde le Nicolas Sabato/Jacques di Costanzo quartet, groupe avec lequel il revisite l'univers musical de Ray Brown et Milt Jackson.

Il intègre des groupes de salsa et de latin jazz (LatinZsextet) avec lesquels il joue surtout du piano.

Il est régulièrement sollicité pour des session de studio ou des concerts avec de nombreux artistes aux univers musicaux variés tel The Big Hustle (funk) ou Jorge Pardo (mythique flûtiste de Paco de Lucia) avec qui il jouera son répertoire flamenco jazz sur la scène du Ibiza Jazz Festival le 25 juillet prochain.